OPCA 3+ publie son rapport d’activité 2013

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Une progression de plus de 10 % de la part des versements volontaires au titre du plan de formation qui témoigne de la confiance des adhérents et de l’adéquation entre les services proposés par OPCA 3+ et les attentes des entreprises et de leurs salariés.

« La collecte a augmenté de plus de 7,3 % pour passer de 106,4 millions d’euros en 2012 à 114,1 millions d’euros en 2013. Et, si la partie obligatoire est restée inchangée, dans un contexte de stabilisation de la masse salariale, les versements volontaires, au-delà des obligations légales et conventionnelles, ont augmenté de manière conséquente en passant de 72 millions d’euros en 2012 à 79,3 millions d’euros en 2013, soit plus de 10 %. Cette progression témoigne d’une collaboration efficiente avec nos adhérents qui inscrit notre OPCA dans une dynamique vertueuse de partenariat.», M. René Sourisseau, Président et M. Albéric Deplanque, Vice-Président d’OPCA 3+.

Plus de 114 millions d’euros collectés et 36 000 dossiers de formation engagés en 2013

Les sommes collectées auprès des entreprises adhérentes s’élèvent à 114,1 Men 2013. Les contributions au titre du plan de formation représentent plus des deux tiers des fonds collectés (69 %).

Le volume global des engagements enregistrés par OPCA 3+ atteint 79,7 Men 2013, (auxquels s’ajoutent 13,4 Mreversés au titre de la contribution appelée par le FPSPP) dont 72 % au titre du plan de formation.

Au total, 36 000 dossiers de formation ont été engagés : 27 360 pour le plan de formation (76 %) et 8 640 pour la professionnalisation (24 %).

Le plan de formation : premier dispositif mobilisé par les entreprises adhérentes d’OPCA 3+

Avec 31 000 actions de formation, 72 000 salariés bénéficiaires et 1,8 million d’heures de formation financées (à hauteur de 57,4 M€), le plan de formation est le premier dispositif mobilisé par les entreprises adhérentes d’OPCA 3+. Principaux bénéficiaires : les ouvriers (dans 39 % des cas).

- Une action Plan de formation sur dix a été engagée par les TPE en 2013 et ce, essentiellement à des fins d’adaptation et de développement des compétences (89 %). Les principaux bénéficiaires ont été, dans 75 % des cas, des ouvriers et des employés.

- Les entreprises de 10 à 49 salariés ont mobilisé 21 % des financements accordés par OPCA 3+ au titre du plan en 2013. Les principaux bénéficiaires ont été les ouvriers (dans 45 % des cas) et les salariés âgés de 35 à 44 ans (dans 31 % des cas).

- Les entreprises de 50 salariés et plus regroupent près des trois quarts des stagiaires (74,1 %) au titre du plan. Les actions de formation ont concerné pour 67 % des ouvriers, agents de maitrise et techniciens.

Les contrats et périodes de professionnalisation et les DIF

En 2013, OPCA 3+ a financé 1,5 million d’heures de formation dans le cadre de la professionnalisation et du DIF, pour un montant de 22,3 M€. S’y ajoutent 1,6 M€ pris en charge au titre de la fonction tutorale et 42 K€ pour la formation des tuteurs (109 actions) ainsi que 4,5 M€ dédiés au financement des CFA.

- Les contrats de professionnalisation

Dispositifs clés d’insertion sur le marché du travail, les contrats de professionnalisation ont mobilisé en 2013 plus de la moitié des finan­cements accordés par OPCA 3+ au titre de la Professionnalisation (56 %). 60 % des salariés recrutés dans ce cadre ont suivi une forma­tion liée aux métiers des secteurs couverts par OPCA 3+ visant, en premier lieu, les diplômes d’État (35 % des contrats).

Les périodes de professionnalisation

D’une durée moyenne de 122 heures, les périodes de professionnalisation ont principalement bénéficié aux ouvriers (près de la moitié des stagiaires) et aux salariés âgés de 45 ans et plus (dans 37 % des cas).

- Droit Individuel à la formation (DIF)

Les dossiers « DIF » ont tout particulièrement bénéficié aux ouvriers et employés (dans 57 % des cas). Les dossiers « DIF Portable » représentent près du quart du nombre total de DIF financés en 2013 par OPCA 3+ (23 %).

Les principaux dispositifs 2013

2013 a été, pour OPCA 3+, une année de consolidation des partenariats engagés en 2012 notamment dans le cadre du déploiement opérationnel de dispositifs spécifiques destinés à accompagner, avec le soutien de l’Etat, des conseils régionaux, des DIRECCTE, de l’Agefiph ou encore du FSE,  ses entreprises adhérentes dans une démarche de gestion proactive des Ressources humaines, de transmission des savoir-faire  et de développement des compétences managériales, de qualification et de polycompétence des salaries.

Diagnostic PME : diagnostic flash d’1/2 journée pour apporter au dirigeant de PME un regard extérieur sur la situation de son entreprise et identifier les impacts sur sa stratégie RH.

- Compétences PME : formation-action destinée aux dirigeants, managers et encadrants de proximité de PME pour leur permettre de se professionnaliser dans le management au sein de leur entreprise.

Mme Isabelle Solignat, DRH, IKEA Industry, Lure (70), 200 collaborateurs.« Grâce à ce travail, nous disposons d’une cartographie de l’ensemble des compétences existantes. Cette matrice est un véritable atout car elle nous permet de nous inscrire dans une vision prospective. Elle fait apparaître, de manière synthétique, les compétences fondamentales pour notre activité, l’ensemble des compétences maîtrisées par le salarié, les attentes pour chaque poste… […] Le soutien d’OPCA 3+ est une réelle opportunité qu’il ne faut pas hésiter à saisir. Nous avons établi un véritable partenariat et, pour chaque projet, je consulte mon conseiller OPCA 3+ pour m’informer des outils proposés et des aides financières dont nous disposons, pour en bénéficier.”

Pré-diagnostic Handicap : prestation de conseil fondée sur un entretien d’environ deux heures pour apporter à l’entreprise une expertise sur sa situation au regard de l’emploi des personnes reconnues « tra­vailleur handicapé » et identifier les actions à mettre en œuvre.

M. Aristide Mouliom, DRH, Fedrigoni France, Choisy-le-Roi (94), 36 collaborateurs. « L’entretien Pré-diagnostic handicap avec la conseillère OPCA 3+ a été très utile pour structurer notre démarche handicap. […] Il nous a permis de faire le point sur nos obligations légales, d’envisager les différentes options pour y répondre, d’identifier les interlocuteurs et les aides disponibles. Ensemble, nous avons ciblé nos besoins ce qui nous a permis de définir un plan d’action pour nous investir dans une démarche volontariste. »

BADGE Management : formation destinée aux tech­niciens agents de maîtrise et experts dont le potentiel d’évolution a été identifié par l’entreprise pour renforcer et développer leurs compétences managériales.

Mme Annick Dumont, DRH, CEMEX France, 1 989 collaborateurs. « Les entreprises du monde industriel évoluent très vite. Elles doivent s’adapter, gagner en souplesse et accompagner l’encadrement intermédiaire pour monter en compétences. En effet, dans nos industries, nous disposons d’experts qui ont une très grande maîtrise de leur métier. Cependant, bien souvent, leur expertise s’est construite sur le terrain. Lorsqu’ils accèdent au poste de manager, il leur manque des compétences d’encadrement pour exercer leurs nouvelles fonctions. L’objectif de BADGE Management est d’accompagner les salarié, reconnus pour leur expertise professionnelle, à accéder au poste de manager intermédiaire dans de bonnes conditions. La formation n’a pas d’équivalent sur le marché dans le secteur industriel. […] Les entreprises peuvent  accéder à ce cursus innovant et de très grande qualité. De plus, elle  est reconnue par l’École des Mines qui est une référence dans l’industrie et  apporte un crédit supplémentaire au diplôme. »

TSE (Transfert des savoir-faire issus de l’expérience) : accompagnement sur mesure pour identifier les compétences clés issues de la pratique terrain et organiser leur passage de relais par un transfert structuré et formalisé.

Mme Sylvia Garnier, RRH, Pillivuyt, Mehun-sur-Yèvre (18), 222 collaborateurs. « En 2013, nous avons dû gérer le départ d’un collaborateur au poste de noyauteur, qui disposait d’un tour de main spécifique et fondamental qui ne s’acquiert que par l’expérience. Nous ne disposions que de quelques mois. […] Notre conseillère OPCA 3+ nous a orientés vers le dispositif TSE qui propose un accompagnement sur mesure pour identifier les compétences clés et organiser leur transmission. […] Le consultant extérieur en charge de notre dossier a su établir un déroulé pédagogique reprenant les acquis fondamentaux et surtout les différentes étapes d’acquisition des savoirs. Sa présence aux côtés du salarié transférant lui a permis de proposer un plan d’action en phase avec notre réalité terrain et de le cadencer. Le déroulé pédagogique de transfert nous resservira d’ailleurs pour des recrutements ultérieurs au poste de noyauteur. […] La relation avec notre conseillère OPCA 3+ est un vrai plus car elle est force de proposition et nous accompagne tout au long de la démarche. Nous avons établi une relation de partenariat très utile pour traduire et mettre en œuvre sur le terrain les décisions stratégiques. »

« L’expertise des Branches professionnelles et des partenaires sociaux nous permet de proposer des solutions de formation qui sont en phase avec les préoccupations actuelles mais aussi qui anticipent les évolutions des métiers de nos secteurs. Fort de leur confiance, nous allons continuer à renforcer nos missions de conseil pour être toujours plus proche des entreprises et les accompagner pour valoriser les compétences de leurs collaborateurs”, Christophe Brisset, Directeur Général d’OPCA 3+.

Découvrez l’intégralité du rapport d’activité 2013 d’OPCA 3+ illustré des retours d’expérience d’adhérents http://www.opca3plus.fr/app/webroot/flipbook-rapport-activite-2013/

A propos d’OPCA 3+

OPCA 3+ est l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé des Industries de l’Ameublement, du Bois, des Matériaux pour la Construction et l’Industrie et de l’Inter-secteurs Papiers Cartons. Né, à la suite de la réforme de la formation professionnelle de 2009, du rapprochement de trois OPCA, FORCEMAT (Matériaux pour la Construction et l’Industrie), FORMAPAP (Inter-secteurs Papiers Cartons) et OPCIBA (Ameublement et Bois), OPCA 3+ accompagne ses entreprises adhérentes dans leurs projets RH afin de faire de la formation professionnelle un facteur de compétitivité et de performance. Son rôle : collecter et mutualiser les fonds de la formation professionnelle, informer et conseiller sur les dispositifs de formation et leurs financements, déployer des outils innovants et pragmatiques au cœur des enjeux des Ressources humaines. OPCA 3+ s’appuie sur ses 11 Antennes territoriales pour établir des relations de proximité avec ses 13 000 entreprises adhérentes, représentant plus de 260 000 salariés. Pour plus d’informations, www.opca3plus.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »