POUR SA PREMIÈRE ÉDITION À LYON LE SALON ENOVA AFFICHE COMPLET !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Pour sa premiÈre Édition À Lyon le salon ENOVA affiche complet !

Enova Lyon, le salon des technologies en électronique, mesure, vision et optique qui se tiendra pour la première fois à LYON les 12 et 13 février 2014, affiche complet, avec 134 exposants et confirme l’attractivité, la richesse et le dynamisme des industries de la région Rhône-Alpes.

Il démontre l’intérêt d’aller à la rencontre de l’innovation industrielle, scientifique et universitaire, au cœur des bassins productifs régionaux, qui est l’ambition de GL Events Exhibitions, organisateur de cet événement.

Après la région Grand-Ouest en 2013, c’est la région Rhône-Alpes, qui accueillera le salon Enova en 2014 à Lyon.

Les secteurs industriels régionaux sont fortement représentés dans chacun des espaces du salon.

On peut citer, de manière non exhaustive, Grenoble et sa région pour la micro-électronique (STMicroelectronics, le CEA, le LETI, Minatec …) ; Saint-Etienne et sa région pour l’Optique, avec la présence du Pôle ORA, Pôle Optique Rhône-Alpes ; Valence et sa région, avec beaucoup de sous-traitants (Eolane …) ; Lyon bien sûr pour la Mesure avec notamment sur le Campus de la Douai, l’INSA, le CETIAT …

Autant d’atouts qui font de la venue d’Enova à Lyon Le rendez-vous de la haute technologie au travers de l’offre des exposants et de ses conférences thématiques.

La région Rhône-Alpes : carrefour des échanges entre l’enseignement, la recherche et la production industrielle

1ère région industrielle française

1ère région industrielle française, le dynamisme de l’industrie rhônalpine repose sur sa diversité. En 2012, son chiffre d’affaires a atteint les 90 milliards d’euros, soit 26% de la production régionale et 12,5% du potentiel national.

La région confirme sa position de leader dans la création des emplois de fabrication, principalement sur les secteurs des équipements mécaniques, des composants électroniques, de la sous-traitance, de la métallurgie, de la chimie, du textile et des équipements du foyer …

La vitalité économique de la région s’exprime au travers de la diversité de son tissu industriel : industrie manufacturière, plasturgie, agroalimentaire, automobile, pharmacie, construction aéronautique et spatiale, textile, …

La région Rhône-Alpes est aujourd’hui la 1ère région française pour la sous-traitance industrielle avec 20% du potentiel national et la 2ème région française dans le secteur de l’optique-photonique, avec 25% de l’activité nationale.

La région Rhône-Alpes capitalise sur la recherche et l’innovation industrielle avec 11,7% des chercheurs au sein de nombreux centres de recherche (Institut Lumière Matière, Laboratoire Hubert Curien, IMEP LAHC, LiPhy, Institut Néel, INL, CEA LETI, CEA LITEN INRIA…), laboratoires et grandes écoles (INSA, ECOLE CENTRALE, ESISAR, ECAM) s’intéressant aux secteurs des nouvelles TIC, de l’optique photonique, de l’électronique, de la microélectronique et de la mesure-instrumentation.

Elle accueille aujourd’hui 12 Clusters & 13 Pôles de compétitivité dans plusieurs domaines d’excellence : Lyon Biopôle (virologie), Arve Industrie (mécanique), Imaginove (loisirs numériques), Techtera (textiles techniques), Plastipolis, Edit (édition de logiciels), Ecoénergies, Lumière, Lyon Urban Truck and Bus… Deux projets rhônalpins d’IRT (Campus d’innovation technologique de dimension mondiale), Lyon Bioaster et Nanoélectronique (Grenoble), ont été retenus dans le cadre du programme national « Investissements d’avenir ».

Parmi les points forts de la recherche rhônalpine, on peut citer la santé et les biotechnologies, l’environnement, les nanotechnologies, la chimie et les matériaux, l’énergie, le numérique, la physique, les sciences pour l’ingénieur…

Sources : Conseils Régional et CRCI Rhône-Alpes

Le salon en chiffres

Enova Lyon réunira sur plus de 1 200 m2 de stands, 134 exposants (dont 9 sociétés étrangères), répartis en cinq univers :

- Electronique / Production / Test / Composants : Europlacer, CEL (Composants Electroniques Lyonnais), Fenwick, MJB…

- Logiciels et Systèmes embarqués & Communicants / M2M : Digia Norway, EMG2, Implex, Vector…

Hautes fréquences / Wireless / CEM : CST, EDE Labs, Hemera RF, XXI LAB…

Mesure / Instrumentation / Métrologie / Vision : Bronkhorst, Cetiat, WI Mesure, ZEISS…

Optique / Photonique / Laser / Fibres optiques : Hamamatshu, Photon Line, Pôle ORA,
RD Vision…

57 nouveaux exposants (dont 21 issus de la région Rhône-Alpes), par rapport à l’édition de Paris en 2013, parmi lesquels figurent des acteurs clés comme Composants Electroniques Lyonnais, Fenwick, Hemera – RF, Pige Electronique, SEICA France et Yamaha Motor IM Europe,… qui attestent de la pertinence de cette nouvelle édition en province.

Enova Lyon bénéficie du soutien de la région avec des partenaires reconnus : ARSCIS, CAPTRONIC, CNFM, INSA Lyon, INSAVALOR, G INP ESISAR, CEA LETI, LOGIC, MINALOGIC, POLE OPTIQUE RHONE-ALPES, GFIE, SPDEI

Focus sur les nouveautés

Plus de 60 nouveaux produits seront mis en avant par les exposants, dont 25 avant-premières France, 2 avant-premières Europe et 6 Monde :

AB2E CEM, ARTEDAS France, ATEQ France, BRONKHORST, CEA-LETI, CEL, DAVUM TMC, DB PRODUCTS, DEL LA DISTRIBUTION ELECTRONIQUE, DB Products, DISTRAME, EMG2, EUROPLACER INDUSTRIE, FARO France, FTM TECHNOLOGIES, HAMAMATSU PHOTONICS France, HEMERA RF, HIROX EUROPE, IMPLEX, INOVEOS, ISORG, METCAL, ODU France, OPTO France, PROTO ELECTRONIQUE.COM, REVOLUPLAST, Rhode & SCHWARZ, SCAELEC, STPElectronics, SUDELEC, TME, WURTH ELEKTRONIK France, YAMAHA IM Europe Gmbh…

Liste en date du 21 janvier 2014

Les grands rendez-vous d’Enova Lyon 2014 : Les confÉrences thÉmatiques

Les matinales de l’embarqué. Deux matinées seront consacrées aux systèmes embarqués en partenariat avec CAP’TRONIC Sud-Est

Mercredi 12 février

« Internet des objets »Jean-Michel, Goiran CEA – LETI

« Au-delà des prévisions de croissance du marché de l’internet des objets, c’est une nouvelle révolution industrielle qui est engagée, qui permettra de nouveaux gains de performance et de productivité, et qui fera grandement évoluer les business modèles des entreprises grâce à la création de nouveaux services et de nouveaux usages.

Cette révolution passe avant tout par des ruptures technologiques qui émergent simultanément dans plusieurs domaines comme l’autonomie et la consommation énergétique des objets, les communications sécurisées, de nouveaux capteurs et des infrastructures de réseau pour lesquels l’institut Carnot LETI dispose d’une offre technologique complète.

En tant que spécialiste de la microélectronique, des nanotechnologies et des technologies de l’information, le LETI a pour mission l’innovation et sa transmission aux entreprises, afin qu’elles puissent bénéficier au plus vite d’avantages concurrentiels sur ces nouveaux marchés. »

« Choisir son OS » - Anthony PELLERIN, Technical Director – EMEA - Adeneo Embedded

« Les applications embarquées sont de plus en plus construites sur base d’OS. Cette couche logicielle permet de bénéficier de services qui permettent de développer de façon plus rapide, plus indépendante de la cible, plus souple et plus robuste. Cependant, décider d’adopter un OS n’est pas un choix neutre et simple à faire. C’est un choix qui a un impact important sur l’organisation de l’équipe logicielle et des compétences à maitriser. C’est aussi un choix fortement dépendant de la finalité de l’application.

La session sera l’occasion de mettre le projecteur sur ce composant structurant des applications embarquées. Structure générale des OS Grille d’analyse et de choix, avec un focus sur les OS type Windows Embedded Compact, Linux et Android  »

« La micro et la nano technologie »

Mercredi 12 février

CNFM (Coordination Nationale de Formation en Micro-électronique et en nanotechnologies) a pour objet de favoriser le développement des actions communes nécessaires à l’activité universitaire, dans les disciplines de la microélectronique et des microsystèmes, en relation avec les partenaires socio-économiques concernés.

  • Le réseau national de formation CNFM dans le contexte de la microélectronique vers la nanoélectronique. Olivier Bonnaud, directeur général du GIP-CNFM

« Le contexte de la microélectronique a évolué sans discontinuer, et très rapidement depuis plus de 40 ans pour atteindre les nanotechnologies. Les principales technologies du futur sont ainsi approchées. Le maintien d’une compétence nationale dans ce domaine nécessite une formation adaptée et en constante évolution, à laquelle répond le réseau national de formation CNFM .»

  • Les passifs imprimés - Bruno Allard, directeur du pôle de Lyon, CIMIRLY

« Les composants passifs ne sont pas en reste et sont l’objet d’efforts ciblés en recherche pour faire progresser leur intégration. Deux voies se dessinent plus particulièrement. La gestion d’énergie, talon d’Achille des SoCs, nécessitent de plus en plus de composants passifs et des technologies sont disponibles ou presque pour accompagner le SoC d’une puce compagnon. Sans lien réel, la fabrication par impression (technologie additive plutôt que soustractive) offre d’ores et déjà des solutions très attrayantes dans un monde toujours plus connecté où par exemple les antennes fourmillent. Le but de la présentation est de dresser un panorama de ces deux tendances. »

  • L’électronique souple - Henri Happy, directeur du pôle de Lille, PLFM

« Le développement de l’électronique flexible permet aujourd’hui de fabriquer de nouveaux dispositifs légers, à grande échelle et à faible coût, sur de grandes surfaces. Ces dispositifs sont majoritairement développés avec des matériaux organiques, dont la faible mobilité ne permet pas d’envisager des applications dans le domaine des radio-fréquences. Cette présentation traitera des différentes solutions envisagées pour aller vers une électronique rapide et flexible. »

  • La formation tout au long de la vie dans le cadre du réseau CNFM - Béatrice Pradarelli, pôle CNFM de Montpellier, PCM et Pascal Nouet, directeur du pôle CNFM de Montpellier, PCM

« Le CNFM a une longue tradition de formation des chercheurs et des enseignants-chercheurs. Les domaines de la micro et nanoélectronique ayant une évolution extrêmement rapide, une adaptation des enseignants-chercheurs et des ingénieurs passe par une remise à niveau permanente dans le cadre de formations continues adaptées. Le réseau CNFM s’engage à développer à l’échelle nationale, dans un futur proche, la formation tout au long de la vie à destination des entreprises. Que ce soit vers un public académique ou bien un public d’entreprises, ces deux volets de la formation continue, seront abordés dans cette présentation. »

« La photonique au service de l’innovation»

Le Pôle Optique Rhône-Alpes a pour vocation le développement et la mise en valeur de la filière optique dans la région Rhône-Alpes.

- Les atouts régionaux de la photonique

- QIOVA : Mise en forme d’un faisceau laser pour applications de marquage.

- SILSEF : Surfaces nano-structurées et fonctionnalisées.

- ISORG : Capteurs photoniques et capteurs d’image sur plastique, une technologie de rupture pour les marchés médical, industriel et grand public.

« Technologies optiques pour l’analyse de composés chimiques

Mercredi 12 février

Leti, au sein du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique), est un laboratoire de recherche qui concentre son activité sur les micro et nano technologies et leurs applications aux systèmes et composants de communication sans fil, à la biologie et la santé, à l’imagerie, et aux Micro-Nano Systèmes.

  • « Nouvelles solutions de monitoring bas coûts » - Sylvie Joly, CEA - LETI

« Aujourd’hui de nouvelles applications apparaissent pour des capteurs intelligents liées au confort dans la maison à la santé et au bien-être ou encore dans l’industrie.

Ces marchés commencent à décoller grâce à l’arrivée des tablettes ou smartphone qui permettent un pilotage à distance depuis une application mobile simple et intuitive.

Mais cet essor passe par l’objet lui-même et notamment le développement d’un hardware performant.

Parmi les technologies capteurs permettant de répondre aux attentes de ces marchés, le LETI se positionne comme un acteur développant des capteurs de gaz du futur en travaillant sur l’intégration de différentes technologies permettant le développement de capteurs miniaturisés bas coûts. Plusieurs concepts seront exposés notamment les technologies  sol-gel, optiques, NEMS. »

Jeudi 13 février

« L’Éclairage À LEDs »

  • « Etat de l’art et évolutions attendues » - Patrick Mottier, CEA - LETI

« Après un rapide rappel sur la technologie et les caractéristiques physiques des leds blanches, on s’attachera à montrer les progrès réalisés et les objectifs en termes de performances tant au niveau des composants que des lampes et luminaires. Les problèmes techniques qui restent à résoudre seront commentés. On abordera ensuite les aspects économiques.  Enfin une ouverture sera faite sur le potentiel d’innovation lié aux leds et l’émergence du « Smart lighting ». ».

« SystÈmes Communicants dans les transports »

Bureau Véritas LCIE : Filiale de Bureau Veritas, Le LCIE est un laboratoire d’essais qui évalue la conformité des produits électriques et électroniques aux marques de sécurité nationales, européennes et internationales.

- Les essais d’émission rayonnée en cage réverbérante CRBM  (Eric CHABIN et Thierry RAFESTHAIN, EMITECH)

- Prise en compte des signaux de données pour le filtrage CEM des lignes de communications (Alain LAFUENTE, WURTH ELEKTRONIC)

Sécurité des systèmes d’information et communicants en environnement embarqué (Alain MERLE, CEA LETI)

- Nouvelles exigences pour la protection des récepteurs selon la directive R&TTE 1999/05/CE et conception des équipements  (Philippe DUNAND, LCIE Bureau Veritas)

- Les systèmes communicants sans fil dans les transports intelligents (Thami  ELIDRISSI, 7LAYERS)

« Le concept ENOVA est d’aller à la rencontre de l’innovation qu’elle soit industrielle, scientifique, universitaire.

Véritable plateforme d’échanges entre industriels, ingénieurs et chercheurs, lieu privilégié des secteurs de l’électronique, mesure, vision et optique, ENOVA réunit chaque année, à Paris et en province, l’ensemble des professionnels du secteur.

Fort de son succès dans la région Grand Ouest en 2013, le salon ENOVA a choisi cette année la région Rhône Alpes, à LYON, les 12 et 13 février pour son édition en province. Deux jours qui permettront à 134 exposants de rencontrer 1 500 visiteurs : bureaux d’études,  services R&D, techniciens et prescripteurs des achats, de la maintenance et des méthodes, pour leur présenter plus de 60 nouveautés.»

Thierry Guermonprez, Directeur du salon

Organisateur

GL events Exhibitions

24 rue Saint Victor - 75005 Paris – France

Laurène DE LA CHAPELLE

T : +33 (0)1 44 31 83 39

E-mail : laurene.delachapelle@gl-events.com

Contact Presse

Nathalie Laurent

Tél.  +33 (0)6 03 98 19 41

E-mail : nathalie.laurent@nereides-conseils.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »